Les 10 essentiels à emporter en randonnée

Quand on part pour un long voyage, le sac de voyage est la première chose à laquelle on pense. Que prendre ? Que mettre dedans ? Que prendre et que laisser ? Voici 10 objets incontournables à ne jamais oublier pour voyager longtemps et heureux !

 

Bon, avant de commencer, je précise un détail. il y a deux types de personnes lorsqu’on parle de faire son sac.

  • Il y a ceux qui se demande toujours s’ils n’oublierait pas quelque chose.
  • Et il y a ceux qui se demandent comment ce super ouvre-boite / clé à molette multi usage  pouvant peut-être un jour être utile va rentrer entre les serviettes et les sept paires de chaussures (une par jour de la semaine).

Aucun jugement de valeur ici. Bon ok rien qu’un peu. Quoiqu’il en soit, voici 10 essentiels qui vous seront toujours utile en voyage !

 

 

1 :  Pierre à feu (ou briquet)

Car sans feu, dehors dans la toundra, on crève de froid. Et accessoirement pour faire bouillir l’eau, cuire sa nourriture, sécher ses vêtement. Et puis honnêtement, allumer un bon feu de camp et faire rôtir des donuts entourés par des voyageurs se racontant des histoires de voyage aux quatre coins du monde… meilleur sensation au monde !

Foyer ardent dans la cheminée du bothy en Ecosse

Le foyer ardent apporte le réconfort et le crépitement des buches crée cette ambiance magique propice aux histoires

 

2 : Brosse à dent (à renouveler au minimum 1 fois / mois)

Car le sourire ouvre toutes les portes. Et je doute que vous appréciez le dentistes du tiers-monde.

Crocodile souriant pour la photo au Cambodge

 

 

2b : Dentifrice (OPTIONNEL)

Mais je le recommande fortement si vous ne voulez pas avoir une haleine de chacal.

bébé chienné de traineau se lèche les babines à Ilulissat, Groenland

Honnêtement, je ne savais pas du tout quelle photo placer là pour illustrer le dentifrice donc je vous met la choupette chienne de traineau à la place

 

3 : Couteau solide

Le seul et unique objet indispensable qui peux servir également d’ouvre-boite pour les conserves, de hache pour couper le bois, de scie pour les arbustes, de pic à glace pour l’escalade (quoique plutôt risqué celui-là)

cuyi-cochon-d'inde-géant-Cusco-pérou

Et croyez moi, il vous en faudra un aiguisé pour manger un Cuyi, le cochon d’inde géant du Pérou

5 : Tente ou hamac (selon le climat)

Pour s’abriter du froid. Et si possible entrainez vous avant pour pas finir comme moi et mon camarade d’aventure en Nouvelle-Zélande ! 😉

 

6 : Sac de couchage ou Moustiquaire (selon le climat)

Le sac de couchage est indispensable à peu près partout excepté sous les tropiques où la moustiquaire sur le hamac le remplace. Et croyez-moi, en Amazonie sans moustiquaire, ça peux être risqué !

Skra & hamac dans la jungle amazonienne

Parce que là je fais le malin mais en vrai, la moustiquaire est la meilleure protection contre la malaria

 

6b : Tapis de sol (optionnel)

Vous pouvez survivre sans mais attention ! Sans tapis, vous aurez un mal de dos terrible après deux semaines à dormir sur vos vêtements humides.

sable doux de la Vallée de Feu au Nevada, USA

Sauf si vous dormez sur le sable merveilleusement doux de la Vallée de Feu du Nevada

7 : Coupe-ongle

Parce que l’hygiène est primordiale et les infections sous les ongles bien dégueu.

 

Bon, là je ne vous mets pas de photo mais le cœur y est.

Hm. Je ne pense pas que ce soit la bonne expression pour cette situation.

 

 

8 : Votre livre de poche favori

Le mien est Aventure & Survie de John Wiseman qu’on m’a offert avant mon premier voyage. Ce livre m’a littéralement sauvé la vie. La lecture est riche en conseils et astuces. Quel que soit votre livre préféré, il vous sera d’une aide précieuse durant les longues nuits d’hiver, lorsque vous vous retrouvez perdu(e) et isolé(e) au milieu de nul part.

Aventure-et-survie J Wiseman

9 : Produit anti-moustique (miam le DTT !)

Pour repousser les moustiques bien sûr, mais également allumer un feu sur du bois humide (TRÈS utile), tuer les cafards ou désinfecter une plaie (mais celui-là par expérience je ne vous le conseille pas)

Allumer un feu en croix durant le bivouac est difficile en Amazonie !

Allumer un feu en croix est tellement plus simple après un coup de pchit pchit à moustique !

 

10 : Caméra / Appareil photo

Bien sûr ! L’appareil photo, sans lequel le plaisir de partager les souvenirs avec famille et amis manquerait cruellement !

Moi aussi je vous aime la team Antarctique

Moi aussi je vous aime la team Antarctique !

 

Et quoi de mieux que de réaliser ses rêves entourés de ceux qui partagent notre passion ?

 

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me prévenir
avatar
wpDiscuz