Continent blanc : 7eme jour, partie 2

Rencontre de l’extrême

Jour 7,

Après-midi

L’après-midi sera uniquement employée à naviguer sur les eaux de Wilhelmina Bay car nous partons à la chasse à la baleine ! Pas avec des harpons, non. Armés de nos seules caméras, nous nous laissons doucement porter par les eaux de la baie dans l’espoir de voir une baleine de près.

Je suis à bord du Zodiak de Chad et il ne lui faut que quelques minutes pour en repérer une au loin.

Nous nous rapprochons un peu plus, puis elle disparaît. Les normes internationales interdisent aux embarcations de se rapprocher à plus de 50 mètres d’un mammifère aquatique, mais rien ne les empêche de se rapprocher de nous !

Nous voilà tous frustrés. Elle a disparu depuis plusieurs minutes maintenant et pourrait tout aussi bien être de l’autre côté de la baie.

Et soudain, juste en face de moi, à moins d’un mètre du Zodiak, elle fait surface, surgissant tel un geyser. La moitié de notre groupe reste bouche bée, l’autre se jette sur sa caméra. Je plonge sans hésiter ma caméra dans l’eau et filme toute la scène. Mes mains peuvent tomber, j’aurai cette vidéo. Sans doute attiré par le feu des projecteurs, la superstar est vite rejointe par une autre baleine plus petite, son nouveau-né.

Quel spectacle exceptionnel ! Deux baleines à bosses à portée de main tournant autour de nous pour nous dire bonjour. Les autres guides, alertés par l’animation, commencent à arriver et bientôt la foule fait fuir les baleines.

« Moi, j’ai tout vu ! »

J’ai passé 7 minutes à les contempler, c’est bien plus que je ne pouvais rêver. Ma main est pratiquement congelé mais je l’ai vu ! Nous essayons de les suivre quelques minutes mais sans succès. Elles se sont lassées du strass et des paillettes.

Nous faisons un tour de la baie, espérant intérieurement en revoir une, mais sans succès. Nous passons devant un gigantesque iceberg couvert de manchots tentant de se projeter hors de l’eau.

manchot-iceberg-géant

Lieu de rencontre à manchots

La scène est loufoque. Nous finissons notre boucle en traversant un champ de glace flottante juste à temps pour le repas. La soirée est animée.

Les baleines représentant un des sujets de discussions mais pas LE sujet principal, car ce soir, un barbecue est organisé sur le deck inferieur ! Le cuistot s’occupe des viandes et les serveuses russes des accompagnements. Je revois Lina, la serveuse avec qui je pratique mon russe depuis quelques jours. Elle m’apporte une assiette remplie, le sourire aux lèvres.

« Spassiba ! »

Les boissons chaudes coulent à flot et les desserts sont géniaux. Les gâteaux sont décorés par des pâtes d’amande en forme d’animaux locaux. Le poisson à la gueule horrible, le phoque de Weddell, le manchot, le krill, tout y est !

gateaux-animaux-antarctique

Des gâteaux polaires ! Miam !

Cependant, personne ne s’attarde trop au diner. L’air extérieur frôle les -10°C et avec une température pareille, passer plus de 5 minutes dehors sans bouger est un challenge ! Nous sommes en été après tout !

 

[wysija_form id= »5″]

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Continent blanc : 7eme jour, partie 2"

Me prévenir
avatar
Trier par:   Du plus récent | Du plus ancien | Le plus de vote
stea
Invité

Magnifique !

wpDiscuz