8 avantages et inconvénients de voyager avec un drone

Salut à tous ! Cette semaine, on va parler du cadeau le plus offert l’année dernière : Les drones. Pourquoi sont-ils si populaires ? C’est simple, Chacun d’entre nous à un jour rêvé de voler. C’est désormais possible !

 

Et oui, avec un drone il est maintenant possible d’admirer le sol depuis les cieux. Alors pourquoi ne pas voyager avec un drone et offrir une vue nouvelle à ses vacances jusque là réservé aux professionnels du cinéma ? Voilà 10 avantages et inconvénients d’emporter un drone en voyage !

1, Inconvénient :

C’est cher

 

Oui, la première chose à laquelle on pense quand on voit un drone plutôt pas mal, c’est qu’on va lâcher un SMIC dans un jouet volant. Bien que la gamme de drone varie de 30€ à 5000 € pour les plus gourmands, les choix pour les voyages se restreignent assez vite si on souhaite avoir une bonne expérience de vol. On veux déjà un drone avec une caméra, histoire de filmer. Ensuite on veux un retour vidéo, pour voir ce qu’on filme. Et puis on veux une batterie qui tiennent plus de 3 minutes. Voilà, on vient d’éliminer tous les drones en dessous de 500€. Diverses marques existent plus ou moins sympa. Parrot, la marque française, Gopro et son nouveau drone Karma, DJI avec ses drones Phantom et Inspire. Mais dans cet article je vais surtout parler de DJI, puisque c’est celui que je connais le mieux, possédant un Phantom 3 4K.

Le fameux drone Phantom 3 4K

Le Phantom 3 4K

Soldé à 900€ au lieu de 1200 à l’époque. Mais si comme moi, vous trouvez abuser de payer un objet aussi cher, coupez la poire en deux. Faites comme moi, achetez le avec un ami de longue date. 450 € chacun pour un drone d’une qualité exceptionnelle, c’est tout de suite plus tentant.

 

2, Avantage :

Une vue comme vous ne l’avez jamais vu

 

Oui, quand vous avez la possibilité d’admirer des panoramas à couper le souffle sans avoir besoin d’escalader une montagne (feignant !), il vous suffit de quelques minutes pour faire voler votre drone et hop ! une vue spectaculaire, comme celle-ci sur une plage sublime de la baie d’Abel Tasman, en Nouvelle-Zélande.

 

3, Inconvénient :

Il faut un paquet d’accessoires

 

Oui parce que je parlais du prix du drone mais il ne faut pas oublier les accessoires. Une ou deux batteries de rechange, histoire de ne pas passer sa vie à attendre la recharge. Et puis un smartphone ou une tablette pour le retour vidéo (j’ai testé IPhone et Android, les deux fonctionnent avec DJI GO, l’application employée pour piloter le drone, pas de souci de ce côté).

La télécommande du Phantom 3 4K

La télécommande du Phantom 3 4K fournie avec le drone. C’est dessus qu’on branche le téléphone ou la tablette.

Et un sac à drone pour le transport. La plupart des accessoires ont été achetés sur le site d’Aliexpress, merci à Julien qui m’a passé le tuyau. Et vu qu’on partage les frais pour les accessoires aussi, c’est tout de suite plus sympa.

 

4, Avantage :

Vous faites des rencontres

 

J’ai été surpris de voir que les gens sont assez positifs face aux drones. Plus d’une fois, des familles, des groupes d’amis s’approchent, posent des questions, demandent s’ils peuvent regarder, font la pause pour une photo avec le drone. La grosse ambiance quoi ! Ça me rappelle l’été dernier où nous pilotions le drone près du mont Cook et des voitures, qui s’arrêtaient à la base pour prendre une photo, sont restés 30 minutes avec nous pour sympathiser !

 

5, Inconvénient :

Le drone est bruyant

 

On a fait le test avec Julien, le bruit des hélices disparaît à partir de 400 mètres. D’après les test, le drone émet environ 75 décibels soit le volume d’une personne qui chante. Le problème n’est pas tant le volume que le vrombissement incessant des hélices. Et oui, impossible de surveiller discrètement ses voisins. Et ne cherchez pas le micro sur la caméra embarquée du drone, s’il n’y en a pas, c’est pour une raison.

 

6, Avantage :

Vous ressentez la joie d’être un pilote

 

On pourrait croire que le drone est un simple jouet, un gadget, comme une voiture télécommandée pour enfant. Mais c’est tout autre. Les possibilités sont illimitées. Cela demande un bon moment pour s’habituer mais une fois qu’on est à l’aise avec les commandes, on se sent invincible. Le ciel est à nous !

 

7, Inconvénient :

Vous allez le crasher

 

Allez, je sais ce que vous pensez. « Oui, mais moi je ferais super attention. jamais de la vie je le crasherais. » Mes paroles exactes.

Quand je l’ai eu dans les mains la première fois, j’ai vu cette carcasse de plastique, j’ai pensé qu’un coup de vent serait prêt à le réduire en miette. Alors les premières fois, vous traitez le drone comme un bébé. Jamais à plus de 10 mètres de distance, jamais hors du champ de vision et quand vous le faites voler, c’est au ralenti. Et puis, au fur et à mesure que le temps passent et les expériences de vol se multiplient, la tentation grandit. D’aller plus loin, plus haut, plus vite. Et un jour, vous perdez le signal, n’avez plus aucun contrôle et soudain, CRAC ! BZZZZZZZ. un bruit de branche coupez vous horrifie. Le drone vient de se manger un arbre. Alors vous courrez, la sueur au front et la boule au ventre.

Après un crash, il aura toujours la tête à l'envers, toujours !

Après un crash, il aura toujours la tête à l’envers, toujours !

Et vous réalisez qu’au final, le drone est plus solide qu’il n’y parait. Bien plus solide, croyez-moi. Julien et moi l’avons crashé 4-5 fois. Bon, je ne vais pas vous mentir, le dernier crash nous a un peu calmé. On survolait une forêt et la batterie était trop froide, un mauvais ampérage à déclenché un atterrissage d’urgence. Au dessus d’une forêt isolée au cœur de la Nouvelle-Zélande.

 

8, Avantage :

Vous redécouvrirez les joies de la randonnée

 

Quand vous chercherez le drone pendant 2 h 30 dans une forêt humide.

Ou quand vous marcherez des heures avec le sac à drone sur le dos pour être sur d’atteindre un point de vue unique au monde, la satisfaction qui vous envahira en regardant la vidéo autour d’un chocolat chaud dans votre canap’ vaudra tous les efforts. Mais sur le coup vous risquez de ne pas ressentir la même chose.

 

Pour conclure, voyager avec un drone c’est comme une boite de chocolat, On ne sait jamais sur quoi on va tomber mais on est rarement déçu !

 

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me prévenir